[ A+ ] /[ A- ]

Dieu peut-il me guérir ? Certainement, il est Tout-Puissant. Le veut-il ? Pas toujours ! La souffrance est difficile à supporter, et suscite facilement un sentiment de contestation ou de révolte contre Dieu qui nous éprouve.

L’apôtre Paul écrivait à Timothée : « J’ai laissé Trophime malade à Milet » (2 Timothée 4:20)

Paul, qui avait le don de guérison, ne l’avait pas guéri et ne demande pas à Timothée de le faire.

Epaphrodite, son collaborateur, avait été malade et bien près de la mort, mais la encore, Paul n’était pas intervenu. Il écrit: « Mais Dieu a eu pitié de lui… mais aussi de moi… » (Philippiens 2:27), et Dieu l’a guéri. Timothée souffrait de fréquentes indispositions (1 Timothée 5:23). Dieu le permettait, et Paul s’est contenté de lui faire quelques recommandations.

Paul lui-même avait reçu une épreuve douloureuse, qu’il qualifie « d’écharde pour la chair ». Il n’a sollicité ni Pierre ni aucun apôtre pour le guérir. Il a supplié trois fois le Seigneur de la lui enlever. Mais le Seigneur a répondu : « Ma grâce te suffit » (2 Corinthiens 12:9).

Quelles que soient les circonstances, nous sommes assurés de la grâce de Dieu et de sa puissance pour intervenir au bon moment. Connaître la volonté de Dieu quand nous passons par l’épreuve est difficile. S’il le trouve bon, il guérit. Il répond à la prière de la foi (Jacques 5:15). Il a ressuscité Tabitha (Actes 9:40) par le moyen de l’apôtre Pierre. Confions-nous dans la sagesse et dans l’amour de notre Père.