LES QUALITÉS INTÉRIEURES

Jean 4.23
« Mais l’heure vient et c’est maintenant où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont de tels adorateurs que le Père recherche »

Ce verset nous dit ce que nous devons faire en tant qu’adorateurs. Nous devons tout d’abord noter que l’adoration véritable est centrée sur « le Père ». Nous devons nous concentrer sur Dieu et pas sur nous-mêmes.

Que signifie « adorer le Père en esprit et en vérité » ? Cela signifie que notre adoration doit être spirituelle et sincère. L’Esprit qui a révélé Christ comme le Sauveur nous donne également la puissance d’adorer Dieu. Nous célébrons Dieu et nous L’adorons parce qu’Il est digne.

« Mais je suis incapable d’adorer Dieu » me dites-vous. En admettant ainsi notre incapacité, nous franchissons la première étape en direction de la véritable adoration l’étape de l’humilité. Nous disons : « Je ne suis pas assez fort par moi-même. J’ai besoin de l’aide de quelqu’un de plus grand que moi ».

Le Saint-Esprit nous aide à comprendre Dieu. Il nous révèle la bonté et la beauté de Jésus. C’est ainsi que le Saint-Esprit nous aide à adorer.

Par Sa puissance, le Saint-Esprit nous aide à adorer le Père tel qu’Il est réellement. Cela nous conduit aussi vers l’humilité. Au travers de l’adoration véritable, nous nous considérons nous-mêmes comme des enfants qui ont besoin d’amour et de direction. Lorsque nous nous adressons au « Père », nous reconnaissons en fait qu’Il est le Créateur. C’est occuper la place qui nous revient de droit dans Sa famille et reconnaître Son autorité.

Considérez-vous cela comme un abaissement ? Dans un sens ça en est un. Mais l’humilité ne signifie pas que nous devons nous dissimuler dans un coin sombre. L’humilité ne signifie pas marcher çà et là avec un visage triste ; cela ne signifie pas l’abandon de tout ce que nous possédons. Cela signifie donner au Seigneur la première place dans chaque domaine de notre vie. Ce n’est donc pas un abaissement après tout, car Il nous élève vers de nouvelles joies en Lui.

Lorsque nous commençons à voir Sa grandeur, nous sommes plus que prêts à offrir « l’adoration réelle qu’Il désire ». Que désire-t-Il ? Puisque nous sommes Ses enfants, nous savons qu’Il demande plus que toute autre chose notre amour et notre obéissance.

Nous savons que dans les relations familiales, il est impossible de séparer l’amour et l’obéissance. L’un en fait appelle ou complète l’autre. Si un enfant aime ses parents, leur obéir n’est
habituellement pas difficile. C’est plutôt un plaisir. L’amour stimule le désir de plaire.

Si nous réalisons que nous voulons aller à l’encontre des commandements de Dieu, nous devrions considérer notre attitude comme étant un avertissement que notre amour est en train de diminuer. Nous devons nous incliner avec humilité, demandant au Seigneur de pardonner notre égoïsme. Il déversera à nouveau Son amour, amour que nous pourrons alors déverser à notre tour pour accomplir Sa volonté dans une obéissance joyeuse.

De même que la pierre précieuse susmentionnée a plusieurs facettes, l’adoration a aussi plusieurs facettes. Nous avons étudié trois qualités qui sont parmi les plus importantes. Mais, en étudiant la Parole de Dieu, Son Esprit vous en fera découvrir davantage. Chaque qualité intérieure nouvelle que vous ajoutez et que vous polissez, rendra votre temps d’adoration plus précieux et plus agréable.

Pourquoi ne pas faire un premier pas vers l’adoration dès maintenant ? Dans l’humilité, l’obéissance et l’amour, voulez-vous incliner votre tête pendant un instant et dire ces paroles ?

Père céleste,
T’adorer est le plus grand privilège que je puisse avoir. Je Te loue pour Ta puissance, pour la puissance de Ton Saint-Esprit. Je Te loue pour ce que Tu es vraiment, spécialement parce que Tu es mon Père.
Je T’aime Seigneur. Amen.