[ A+ ] /[ A- ]

Tous les hommes partagent quelque chose en commun : le fait que Dieu soit notre Créateur. Cependant, Il ne devient notre Père Céleste qu’à partir du moment où, recevant Son Fils, nous avons le pardon de nos péchés. A ce moment, Celui qui jusqu’ici n’avait été que notre Créateur, devient notre Père céleste par adoption. Littéralement, Il nous adopte.

Voulez-vous apprendre quelque chose de très excitant que j’ai découvert ? Le Seigneur ne nous autorise pas à déshériter un enfant que vous avez adopté.

Cela est important pour moi, voyez-vous, parce que je ne voudrais jamais que Lui me déshérite : « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu »

Romains 8 : 1
Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

Romains 8 : 14
car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont   fils de Dieu.

Avez-vous expérimenté cela ? Êtes-vous conduits par l’Esprit de Dieu ? Vous êtes-vous rendus à Lui ? Alors, si vous l’avez fait, vous êtes au nombre des fils de Dieu.

Je suis stupéfaite de voir combien d’hommes et de femmes, qui se disent chrétiens, sont sous l’esclavage de la crainte. Je ne pourrais expliquer cela, mais vous devez savoir de quoi je parle. Quel fardeau à porter ! La domination de la peur, celle de la dépression et celles de plus en plus nombreuses que nous découvrons aujourd’hui…

Il arrive encore que, dans une « réunion de miracles » ( miracle service , une réunion dans laquelle Dieu agit au nom de Jésus-Christ, au travers de personnes, ici Kathryn Kuhlman, pour accomplir des choses prodigieuses, guérisons, délivrances… que l‘homme ne peut accomplir)*, je me retrouve face à une personne dominée par la dépression; je dis alors à l’assemblée : ‘Allons, souvenez-vous à qui vous appartenez’. Ce n’est pas la volonté de Dieu que Ses enfants soient sous la domination de la peur, de l’anxiété, de l’inquiétude ou de la dépression. Arrêtez-vous, et souvenez-vous à qui vous appartenez .

Comprenez-vous ce que cela signifie réellement ?

Vous savez, la plus grande émotion, pour moi, était de rencontrer quelqu’un qui, selon moi, ne savait pas très bien qui j’étais, et de lui dire : ‘J’appartiens à Joe Kuhlman, je suis la fille de Joe Kuhlman’. Je voulais que la terre entière sache cela. Je ne sais pas si papa était aussi fier d’annoncer à tout le monde : ‘c’est ma fille’, mais j’étais à ce point heureuse que j’aurais voulu dire au monde entier que c’était mon papa, et que j’étais à Lui.

Un de mes plus agréables souvenirs est quand, il n’y a pas si longtemps que cela, je vins à Concorde, dans le Missouri, et juste à hauteur de la route principale, je m’arrêtai pour prendre de l’essence. L’employé m’adressa la parole en disant : ‘Vous êtes du coin ?’ Je lui dis : ‘Oui. Je suis Kathryn Kuhlman.’ ‘Oh, répondit-il, vous êtes la fille de Joe Kuhlman ?’

Je me redressai avec fierté. Voyez-vous, la mention de Kathryn Kuhlman, qui prêchait devant des milliers de personnes, n’évoquait rien pour lui, non. Mais je me redressai avec fierté quand il dit : ‘Oh, vous êtes la fille de Joe Kuhlman ?’ Je l’aurais serré dans mes bras. C’était la plus belle chose qu’il  pouvait me dire. Et je lui répondis : ‘Oui, je suis la fille de Joe Kuhlman’.

De même, la fierté m’envahit, quand je peux affronter le monde et dire : « Je Lui appartiens. Le Dieu Tout-Puissant de l’univers est mon Père céleste. Je suis son enfant par adoption, et je suis cohéritière de Son merveilleux Fils ».

Dès l’instant où vous approchez de la dépression, où votre esprit se trouve dans l’esclavage, levez les yeux, faites une pause, et souvenez-vous à qui vous appartenez.

Aimez votre Père Céleste : Dieu

Le texte de Matthieu 6, que nous appelons ‘la prière du Seigneur’, n’est pas vraiment la prière du Seigneur, c’est celle que le Seigneur Jésus nous a enseignée à prier. Si elle vous paraît difficile à prier, c’est que vous n’avez pas encore pris conscience de la merveilleuse relation qui existe [avec votre Père céleste].

Vous dites-vous que la chose la plus difficile pour vous est de venir dans la présence de votre Père céleste et de dialoguer avec Lui ?Cette relation peut être si réelle pour moi, à cause de la relation que j’ai eue avec mon père.

Si vous me connaissez bien, vous savez que, parmi tous les êtres humains que je connais, la relation avec mon père est la plus extraordinaire. Oh, je m’accrocherais encore à lui ! Je l’aimais tant.

Maman me disait: « Arrête de t’accrocher à ton père ! »

Comme j’étais heureuse! Il me portait, alors que mes jambes étaient déjà si grandes qu’elles traînaient par terre. Il n’avait pas encore suspendu son manteau quand il rentrait à la maison – avant même qu’il aille se laver les mains et se donner un coup de peigne- que je m’étais déjà agrippée à Lui. Il s’asseyait -oh, pauvre papa- pour se reposer une minute, et j’étais partout sur lui, mes bras autour de son cou, piaillant, bavardant, jamais je ne pouvais me taire, les mots venaient si vite.

Et maman me disait ; ‘Ne peux-tu pas te tenir tranquille? Papa est fatigué. Assieds-toi et sois sage.’

Je confiais tout à papa, je savais que cela l’intéressait. Je ne lui cachais rien de ce qui m’arrivait. Il n’y avait pas une personne avec qui je dialoguais aussi facilement qu’avec mon père. Jusqu’à ce jour, et papa est parti depuis longtemps, il y a des choses que j’aimerais tant lui dire.

C’est pour cela que ma relation avec mon Père céleste est aussi réelle et personnelle. Je ne réfléchissais jamais à ce que j’allais dire à papa. Cela venait spontanément, et il en est de même avec mon Père céleste.

Matthieu 6 : 9
Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ;

La relation entre votre Père céleste et vous est aussi évidente, et, quand vous Lui parlez, vous devez être conscient de Sa puissance, et non seulement cela, mais aussi qu’Il se soucie des moindres détails de votre vie. »

 

Kathryn Kuhlman