I. QU’EST-CE QUE L’ALLIANCE DE SANG?

A. C’est un pacte ou un contrat entre deux peuples ou deux groupes qui est scellé par une effusion de sang.

          1. C’est le pacte le plus sacré, le plus durable et le plus contraignant que les hommes aient jamais connu.

          2. Il constitue un lien ou une union indissoluble.

B. C’est le plus ancien pacte que l’homme ait jamais connu

          1. Plusieurs spécialistes pensent qu’il a commencé au jardin d’Eden

                 – Dieu égorgea un animal pour couvrir la nudité d’Adam et Eve (Gen 3:21)

                 – Le sang des animaux couvrait leurs péchés (Heb 9:22)

C. Dans la Bible, l’effusion de sang symbolise le fait de donner sa vie pour les autres.

          1. L’effusion de sang ne symbolise pas la mort (Lev. 17:10,14)

          2. La mort elle même ne signifie pas nécessairement tout.

          3. Donner sa vie pour les autres est important. (Jean 15:13)

D. C’est un pacte illimité

          1. Tous les actifs, les dettes, les passifs, talents et propriétés communes :

                 – Les actifs d’un partenaire sont partagés avec l’autre partenaire.

                 – Les dettes d’un partenaire sont partagées avec l’autre partenaire.

          2. La plupart des contrats aujourd’hui sont de nature limitée

                 – Exemple: le contrat de peinture d’une maison n’inclura pas le travail électrique.

                 – L’alliance de sang est un contrat illimité qui affecte tous les domaines de la vie respective des alliés.

E. C’est une alliance qui ne se rompt jamais.

                 – L’alliance de sang est universelle, elle est connue à l’échelle mondiale par tous les peuples. Elle est absolument sacrée chez les peuples primitifs.

                 – Partout où elle est pratiquée, on n’a jamais entendu dire qu’elle a été rompue.

II. RAISONS POUR LESQUELLES LES HOMMES FONT ALLIANCE

A. Pour s’assurer une protection mutuelle.

          1. Un individu faible ou une tribu faible fait alliance avec un autre individu ou une autre tribu beaucoup plus fort(e) qu’elle ou lui, pour se protéger.

                 – Attaquer un allié c’est attaquer les deux alliés.

                 – Les autres alliés viendront à leur secours .

B. Pour des buts commerciaux, d’affaire.

          1. Les partenaires commerciaux font alliance pour que les uns n’abusent pas de la confiance des autres.

          2. Les voleurs aussi concluent parfois ce type d’alliance pour s’assurer la protection d’autres comparses (collègues).

C. Par amour.

          1. L’amour est la raison principale pour laquelle certains établissent des alliances

          2. Jonathan et David firent un pacte d’amour fraternel (1 Sam18:1,4)

          3. Parfois, les entailles faites sur les corps des mariés sont un signe d’une union inséparable.

III. MATERIALISATION D’UNE ALLIANCE DE SANG

A. Par des entailles faites sur les paumes des mains, suivies d’une poignée de main

          1. Ceci est à l’origine de la poignée de mains (serrement de mains)

          2. Les mains sont incisées, puis les partenaires se serrent les mains en mêlant leur sang.

B. Par l’incision des poignets et le mélange du sang des partenaires.

C. Par l’incision des poignets et le mélange du sang dans un verre de vin.

          1. Chaque partenaire boit une moitié de vin et de mixture de sang

          2. Cette pratique est anti-biblique. (Lev.17:10)

          3. Elle serait à l’origine du cannibalisme

D. La substitution du sang humain par du sang animal était pratiquée sous l’Ancien Testament; Dieu acceptait le sang des animaux pour couvrir les péchés des hommes.

IV. ETAPES A SUIVRE POUR ETABLIR UNE ALLIANCE DE SANG

A. En principe, il y a huit étapes.

          1. Les partenaires s’échangent leurs vêtements. Jonathan et David ont échangé leurs vêtements (1 Samuel 18:3-4)

          2. L’échange d’armes.

                 – Ceci signifie que toute aptitude à faire la guerre et toute force appartiennent communément aux partenaires de l’alliance.

                 – L’aptitude et la puissance de Dieu sont à notre disposition.

                 – Toute l’armure de Dieu nous est donnée (Eph 6:10-13)

                 – A cause de notre alliance nous avons droit à toute la protection dont le ciel dispose.

          3. L’échange de noms.

                 – Chaque allié prend une partie du nom de son partenaire d’alliance.

                 – Les personnes qui font alliance ont le droit d’utiliser le nom de leurs partenaires.

                 – Notre nom d’alliance c’est JESUS.

          4. Une saignée.

                 – Le mot hébreux utilisé dans la Bible signifie « couper jusqu’à ce que le sang coule ».

                 – L’effusion de sang est essentielle; c’est le sceau de l’alliance.

                 – Après que l’incision ait été faite, de la cendre ou une autre substance est frottée sur l’incision pour que cela forme une cicatrice visible.

                 – Ceci marque le partenaire afin que tout le monde puisse le voir.

               – Les gens qui établissent une alliance de sang sont appelés frères de sang. L’alliance ne s’applique pas seulement aux partenaires, elle s’étend à toute leur famille de générations en générations.

          5. Division des animaux

                 – Un animal était coupé en deux, ceci faisait partie des rites de l’alliance.

                 – Les moitiés des animaux étaient placées sur le sol et les alliés marchaient entre ces moitiés en décrivant un huit (Gen. 15:9-21).

          6. Prononciation des bénédictions et des malédictions

                 – Chaque allié prononçait des bénédictions ou des malédictions sur son ou ses partenaires d’alliances.

                 – Bénédictions s’ils observent les lois d’alliance et malédictions en cas de violation de ces lois.

                 – Deutéronome 28 établit une liste de bénédiction et malédictions.

          7. Érection d’un monument commémoratif.

                 – Les partenaires érigeaient un monument commémoratif ou faisaient quelque chose qui leur rappellerait leur alliance.

                 – Exemples historiques.

                        – Une grosse pierre (Gen. 31:44-45)

                        – Un amas de pierres (Gen.31:46-51)

                        – Une pierre sur laquelle les partenaires écrivaient un pacte.

                        – Échange de brebis ou autres animaux (Gen. 21:28,30)

                        – Plantation d’un arbre connu pour sa longue vie (Gen.21:31,32)

                 – Chacun ou une combinaison de ces éléments pouvait être utilisé.

          8. Partage du repas de l’alliance. Exemple: la Sainte-Cène.

                 – Le pain et le vin constitue les éléments traditionnels d’un repas d’alliance.

                 – Le pain représentant le corps et le vin, le sang.

B. Il n’est pas nécessaire de passer par les 8 étapes. Deux ou plus sont acceptables.

V. NOTRE ALLIANCE DE SANG AVEC DIEU

A. Pourquoi est-il nécessaire que nous fassions une alliance de sang avec Dieu?

          1. Dieu fit Adam gouvernant de cette terre (Gen. 1:26-28)

          2. Dieu a donné à l’homme la liberté de choisir.

                 – Adam a choisi de désobéir à Dieu.

                 – Il a donné son autorité à Satan.

                 – Son esprit est mort dès cet instant

                 – En même temps, la malédiction de la pauvreté, de la maladie et de la mort est tombée sur l’humanité.

B. Dieu voulait communier avec l’homme.

          1. Il a mis à exécution un plan pour restaurer Sa communion avec l’homme.

          2. Dieu a trouvé en Abraham, l’homme qui lui ferait confiance. D’où, l’alliance Abrahamique.

          3. Dieu ne pouvait pas détruire Adam pour ensuite former un autre homme de la poussière de la terre.

          4. La terre et tout ce qu’elle contient appartient à Satan. Dieu ne pouvait pas utiliser la poussière de la terre car elle ne lui appartenait plus, ni à son homme.

          5. Dieu a dû envoyer le second Adam sur la terre. Un homme fut responsable de la chute et de la dépravation de l’humanité, un autre HOMME devrait sauver l’humanité (Rom 5:17-18).

C. Dieu a trouvé en Abraham le collaborateur qu’il lui fallait.

D. Dieu fit une alliance de sang avec Abraham, terminant ainsi ce qu’il avait commencé en Genèse 12.

          1. Compte rendu de l’alliance de sang entre Dieu et Abraham (Gen. 15:1-7).

                 – Dieu dit à Abram, qu’il serait son bouclier et que sa récompense serait grande (V.1)

                 – Abram demanda à Dieu ce qu’il lui donnerait.

                 – Dieu le lui dit. (V2,5)

                 – Abram crut et cela lui fut imputé à justice (V.6)

                 – Dieu dit ce qu’il ferait pour Abram (V5 7-15)

          2. Abraham demanda à Dieu comment il saurait que Dieu lui donnerait la « Terre Promise »

                 – Dieu dit à Abram: »Apporte-moi un veau ».

                        – Ceci est un terme d’alliance.

                        – Abram connaissait bien l’alliance de sang.

                        – Abram savait que Dieu était sérieux.

                        – Abram pouvait être sûr que Dieu respecterait sa parole.

                 – Abram apporta les animaux et les coupa en deux.

                        – Il chassa les animaux de proie qui voulaient s’en approcher (symbole du démon qui vole la parole)

                        – Il attendait que son partenaire d’alliance marche avec lui entre les morceaux coupés de l’animal.

                 – Abram tomba dans un profond sommeil (verset 12) Dieu permit à Abram de voir ce qui se passait

                 – Une fournaise enfumée et une lampe brûlante passèrent entre les morceaux (Gen 15:17)

                        – La fournaise enfumée, c’est Dieu le Père (Ex 19:18)

                        – La lampe brûlante, c’est Dieu le Fils (Ps119:105; Ap 21:23)

                        – Jésus prit la place d’Abram pour sceller l’alliance.

E. Par l’alliance Abrahamique, Dieu pourrait entretenir d’excellents rapports avec l’humanité.

          1. La première étape pour envoyer le Second Adam sur la terre.

          2. Sur la base de cette alliance abrahamique, les gens avaient de nombreux privilèges.

                 – Ils ont eu en partie, et ce avant la crucifixion de Jésus, ce que nous avons eu à cause de la crucifixion du Christ.

                 – Ils n’étaient ni nés de nouveau, ni remplis du Saint-Esprit.

                 – S’ils observaient les termes de l’alliance, ils recevaient les bénédictions de santé de prospérité et de longévité (Deutéronome 28:1-14).

          3. Ils contemplaient la crucifixion de loin et ce, par la foi, cela leur fut accrédité comme justice.

F. Le Changement de noms était une étape de l’alliance de sang.

          1. YHWH! C’est le Nom de Dieu en Hébreux, la lettre H en est la partie la plus importante

                 – Dieu a retiré de Son Nom YHWH la lettre H, l’a ajoutée au nom Abram. Ainsi, Abraham signifie « père de la multitude ».

                 – Dieu a retiré l’autre H de Son Nom pour le rajouter au nom de Sara, qui devient SaraH ce qui signifie « Princesse ».

          2. Dieu a aussi changé Son Nom.

                 – Après son alliance avec Abraham, Dieu s’appelle « Le Dieu d’Abraham »

                 – Plus tard, il ajouta d’Isaac et de Jacob

                 – Il s’identifiait par leurs noms: »Le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac et Dieu de Jacob (Exode 3:6)

G. L’alliance de Dieu avec Abraham était une alliance éternelle (Gal 3:16)

          1. (Gal 3:14,29) dit que nous sommes descendants d’Abraham et ses héritiers par la foi;

          2. Nous n’aurions pas pu être héritiers de quelque chose qui n’existe pas

          3. L’alliance abrahamique est encore valide.

          4. La loi mosaïque, avec les sacrifices de sang et des lois strictes était une figure de la croix.

          5. Nous ne sommes plus sous la malédiction de la loi.

          6. Nous sommes héritiers de la promesse à cause de Jésus.

H. Autres étapes dans l’alliance de sang: l’effusion de sang des partenaires.

          1. Dans l’alliance abrahamique le sang de l’homme fut répandu. (Gen. 17:8,11:23) quand Abraham s’est circoncis.

          2. Dans la seconde et meilleure alliance, le sang de Dieu (Jésus) fut versé : Jésus a versé son sang sur la croix.

          3. La circoncision rappelait à Abraham son alliance

                 – Quand Abraham s’habillait, se baignait ou avait des rapports sexuels avec sa femme Sarah, il se rappelait cette alliance.

                 – La circoncision indiquait qu’Abraham et ses descendants étaient les alliés de Dieu.

I. Dieu fit alliance avec Abraham ce qui lui donnait l’autorisation légale de préparer la venue du second Adam sur la terre.

          1. Deux personnes dans une alliance mettent en commun leurs possessions, talents et capacité.

          2. Chaque partenaire peut demander n’importe quoi à l’autre et espérer le recevoir.

          3. Dieu a demandé le sacrifice d’Isaac (Gen. 22:2).

                 – Dieu savait qu’il pouvait demander à Abraham de donner son unique

                 – Dieu a testé Abraham et ne l’a pas trouve défaillant.

                 – Dieu vit la bonne volonté d’Abraham de donner son unique et a considéré cela comme équivalent au sacrifice réel d’Isaac (Heb. 11:17).

                 – Dieu a pourvu un bélier pour le sacrifice (Gen.22:13)

          4. Abraham accepta de sacrifier son unique fils, Isaac. Dieu en tant qu’allié ne pouvait faire que mieux: Dieu envoya son fils unique Jésus-Christ mourir sur la croix puisque son allié Abraham avait consenti à sacrifier son fils Isaac.

VI. LA BIBLE SE COMPOSE DE DEUX TESTAMENTS OU ALLIANCES : L’ANCIENNE ALLIANCE (ANCIEN TESTAMENT) ET LA NOUVELLE ALLIANCE (NOUVEAU TESTAMENT)

A. L’ancienne alliance entre Dieu et Abraham.

B. Du temps de Moïse Dieu y a ajouté la Loi.

          1. La loi se trouve dans le livre d’Exode et se caractérise par une série de « fais » et « ne fais pas ».

          2. Le livre de Lévitique liste les sacrifices et les rites au cas où la loi est transgressée.

                 – Le péché était couvert quand on observait ces rites et offrait les sacrifices prescrits

                 – Le sang des animaux sacrifiés couvrait seulement le péché mais ne l’enlevait pas.

                 – Seul, le sang de Jésus enlève et efface tout péché.

C. Sous la loi, le sang des taureaux et des boucs couvrait temporairement le péché.

          1. Chaque fois que le peuple péchait, ils offraient le sacrifice approprié qui couvrait le péché. Il y a cinq sortes de sacrifices ou offrandes sous la loi.

                 – L’holocauste

                 – Le sacrifice des repas

                 – Le sacrifice propitiatoire

                 – Le sacrifice pour les offenses

                 – Le sacrifice pour les péchés.

          2. C’étaient des mesures temporaires (Gal 3:19)

D. Dieu a planifié d’envoyer Jésus depuis la fondation du monde.

          1. Christ est l’Agneau parfait immolé avant la fondation du monde (1 Pie. 1:19-21)

          2. Dieu savait que l’homme échouerait mais il avait préparé un plan de salut.

          3. La loi avec ses rituels et ses sacrifices était donnée pour montrer à l’homme qu’il échouerait toujours.

                 – Elle a montré à l’homme qu’il avait besoin de la grâce de Dieu;

                 – Elle a montré à l’homme qu’il ne pouvait pas faire ce que Dieu exigeait par ses propres forces.

                 – Elle a orienté l’homme vers la croix et lui a montré son besoin d’un sauveur.

                 – Aucun homme ne pouvait accomplir toute la loi.

VII. L’HOMME A BESOIN D’UN SAUVEUR.

A. JESUS était prédestiné à mourir avant la fondation du monde (1 Pie 1:19-21)

B. Au moment convenable, Dieu envoya Jésus mourir sur la croix (Gal 4:4)

C. L’homme ayant péché, il fallait que l’HOMME (Jésus) meure pour réconcilier l’humanité avec Dieu.

          1. Mais tout homme n’était pas habilité à le faire

          2. Le Rédempteur devait être sans péché.

          3. Seul Jésus, totalement homme et totalement Dieu pourrait le faire.

          4. Il fallait qu’il y eut effusion de sang, mais un sang sans péché.

          5. Chez les humains, le sang vient de l’homme (du père)

                 – Le sang de Jésus vient de Dieu.

                 – Le sang de Jésus est pur et sans péché et constitue un sacrifice acceptable.

VIII. NOUS AVONS UNE MEILLEURE ALLIANCE GRÂCE A JÉSUS

A. Colossiens 2:13,14

B. Hébreux 8:6,13

          1. L’ancienne alliance n’était pas parfaite

          2. Elle ne pouvait pas réconcilier entièrement l’homme avec Dieu.

          3. La loi était une mesure temporaire destinée à montrer le péché et l’incapacité pour l’homme de faire ce que Dieu exigeait. (Gal 3:24-25)

C. Matthieu 5:17,18.

          1. Jésus a accompli la loi et c’en est fini de la loi.

                 – La loi a été ajoutée en attendant que le descendant (JESUS) vienne (Gal 3:19)

                 – Jésus le Descendant est venu et a supprimé la loi.

          2. Une fois que Jésus a versé son sang, le sacrifice d’animaux n’était plus nécessaire. Pourquoi donc essayer de conserver ce qui a été supprimé.

D. L’alliance Abrahamique est encore valide.

          1. L’alliance que Dieu fit avec Abraham est une alliance éternelle.

          2. On ne peut pas se passer d’une alliance jusqu’à ce qu’elle soit accomplie.

          3. Colossiens 2:14 dit que la loi est abolie.

                 – Jésus a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient

                 – L’alliance Abrahamique ne nous condamnait pas, mais la loi oui.

                 – Il l’a détruite en la clouant sur la croix.

                 – Nous sommes libérés de la malédiction de la loi.

E. L’alliance Abrahamique sera consommée à la seconde venue.

          1. Lorsque Jésus reviendra, toute la terre promise à Abraham dans Genèse 15 leur sera restaurée.

          2. C’est l’accomplissement des promesses de l’alliance.

          3. L’alliance est donc supprimée.

          4. Nous entrons dans le MILLÉNIUM, les milles ans de règne de Jésus-Christ.

          5. L’alliance Abrahamique sera remplacée (par une meilleure promesse) car elle ne sera plus.

IX. LA NOUVELLE ALLIANCE EST ENCORE APPELÉE ALLIANCE DE SANG

A. L’ancienne alliance est scellée par le sang de l’homme Abraham.

B. La nouvelle Alliance est scellée par le sang de Dieu: JÉSUS.

C. L’effusion de sang est toujours la partie la plus importante dans l’alliance de sang.

          1. La Nouvelle Alliance est la meilleure parce qu’elle est scellée par le sang de Dieu.

          2. Le sang de Jésus est l’unique prix pour payer la dette du péché de l’humanité.

D. Les huit phases possibles dans l’alliance de sang.

          1. 1ère étape: Jésus a échangé ses vêtements contre le péché (Esaïe 64:5; Rom 3:23)

                 – Jésus s’est revêtu de nos vêtements sales (notre injustice) et Il nous a donné des vêtements propres.

                 – Notre vêtement sale, tâché (le péché) est maintenant propre, pur.

          2. Deuxième étape: Nous recevons les armes de Dieu (Ephésiens 6:13-17)

                 – Nous avons accès à l’armure de Dieu parce que c’est un de nos privilèges d’alliance.

                 – Nous devons nous en revêtir et l’utiliser.

          3. Troisième étape: Jésus a versé son sang pour ratifier l’alliance.

                 – L’effusion de sang est toujours requise dans l’alliance de sang;

                 – Le voile du temple déchiré quand Jésus a expiré signifie qu’il n’y a plus de séparation entre l’homme et Dieu (Matt. 27:51).

                 – Le sang de Jésus a restauré notre communion avec Dieu.

                 – La malédiction de l’humanité est levée une fois pour toutes.

                 – Jésus notre dernier Agneau de Pâques devait être immolé.

          4. Quatrième étape: les bénédictions et les malédictions.

                 – Jésus a été fait malédiction pour que nous puissions avoir la bénédiction d’Abraham.

                 – Jésus a souffert de tous les maux, de toutes les maladies et de tous les tourments de ce monde pour que nous n’ayons pas à en souffrir.

                 – Il s’est séparé de Dieu pour que nous puissions entrer en contact avec Dieu.

                 – Il est descendu aux enfers et s’est emparé des clés de la mort, de l’enfer et de la tombe pour que nous puissions aller au ciel.

          5. Cinquième étape; Échange de noms.

                 – Dans l’alliance de sang les partenaires ont le droit d’utiliser le nom de l’autre partenaire.

                 – Le nom de Jésus c’est notre nom d’alliance.

                 – Nous avons le droit d’utiliser le Nom de Jésus pour obtenir ce dont nous avons besoin.

          6. Sixième étape: Érection d’un monument commémoratif.

                 – Jésus nous a donné la communion ou Sainte cène à célébrer en mémoire de lui.

                 – Chaque fois que nous mangeons la communion, nous rappelons sa mort et sa résurection (1 Cor. 11:26).

          7. Septième étape: Division des animaux

                 – C’est la seule étape que Jésus n’a pas observée.

                 – Son sang était, est et sera suffisant, le sang des animaux n’est plus nécessaire.

          8. Huitième étape: Le repas d’alliance.

                 – La Sainte Cène est le repas d’alliance.

                 – Elle se compose de pain et de vin (nourriture d’alliance traditionnelle)

                 – Elle est plus significative de ce que jésus a fait.

                 – Dans l’ancienne tradition juive il y avait trois paniers de pains sur la table le jour de la célébration de la pâque.

                        – Jésus pris du pain d’un panier placé au centre de la table (comme l’exigea la tradition) et le rompit.

                        – Jésus considéra que les trois pains représentait Abraham, Isaac et Jacob. Les juifs ne savent pas pourquoi Jésus a rompu le pain représentant Isaac.

                        – Jésus prit le pain du Centre représentant le corps brisé du fils.

                        – Le pain signifie en fait: père, Fils et Saint-Esprit.

                 – L’ancienne tradition juive utilisait aussi quatre verres: trois pleins et un vide et retourné sur la table où se célébrait la Pâques.

                        – Les verres pleins symbolisent Abraham, Isaac et Jacob le verre vide est celui du Messie.

                        – Jésus prit le verre du Messie, le remplit et le but;

                        – Par cette action, il disait: »Je suis le Messie ».

                        – La signification en était très claire pour les disciples.

          9. Un autre démarche dans l’alliance de sang consistait à oindre l’incision faite (lors de l’alliance) avec de la cendre pour qu’une cicatrice visible apparaisse.

                 – la circoncision identifiait les juifs comme le peuple allié de Dieu.

                 – Aujourd’hui, notre sceau ou marque d’alliance est le Saint-Esprit.

                 – Jéremie 31:33-34.

E. Nous avons une alliance avec Dieu qui est scellée dans le sang de Jésus-Christ sur la croix, Jésus c’est écrié « c’est fini ».

          1. Le mot utilisé par Jésus est « TERELESTI ». C’était le cri d’un général romain qui observait la bataille depuis la colline; quand il voyait que son armée a gagné définitivement la bataille, il hurlait ce mot pour annoncer à ses troupes qu’elles avaient la victoire totale.

          2. Il y avait beaucoup de soldats romains autour de la croix. l’un deux qui entendit Jésus pousser ce cri comprit pourquoi un homme mourant sur une croix pouvait pousser le cri de victoire d’un général romain; c’est pourquoi il a dit: « assurément, cet homme était le Fils de Dieu » (Matt 27:54).

          3. Jésus avait gagné la bataille.

                 – Tout ce qui lui restait à faire, c’était de passer trois jours et trois nuits en enfer.

                 – Il savait qu’il avait gagné la bataille.

                 – Il pouvait crier la victoire parce qu’il a accompli sa tâche avec succès.

                 – Jésus a réconcilié l’homme avec Dieu.