[ A+ ] /[ A- ]

Le but du Seigneur est de nous réconforter, de nous encourager, et de nous consoler par sa Parole vivante et puissante. « Ne crains pas, crois seulement » : Dieu est là, présent avec toi dans ton épreuve, ta souffrance et ta solitude.

Dieu veut nous bénir et nous devons tendre les mains pour recevoir : « Vois, l’Éternel, ton Dieu, met devant toi le pays ; monte, prends-en possession comme te l’a dit l’Éternel, le Dieu de tes pères ; ne crains point et ne t’effraie point. (Deutéronome 1/21) ». Le pays, c’est la bénédiction que Dieu veut donner, c’est la délivrance, la guérison…

Dieu veut se servir de toi et tu dois le laisser t’appeler et te qualifier : « […] je ne te délaisserai point. Fortifie-toi et prends courage […] Ne t’ai-je pas donné cet ordre : Fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie pas et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. (Josué 1/5-6,9) ».

Dieu est avec nous dans nos combats, quand on est méprisé et persécuté : « Je rendrai ton front comme un diamant, plus dur que le roc. Ne les crains pas, quoiqu’ils soient une famille de rebelles. (Ézéchiel 3/8-9) » ; « L’Éternel dit à Josué : Ne les crains pas, car je les ai livrés en ta main, aucun d’eux ne tiendra devant toi. (Josué 10/8) ».

Dieu est là dans les temps difficiles : « Et toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas ; ne t’effraie pas, Israël ! Car je te délivrerai. » Dieu promet son intervention, c’est pourquoi nous restons dans la paix.

La Parole de Dieu doit s’accomplir : « Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. (Luc 21/9) ».

C’est une expérience et une confession personnelle : « Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie. Je me glorifierai en Dieu, en sa Parole ; je me confie en Dieu, je ne crains rien: que peuvent me faire les hommes ? (Psaume 56/4-5). »

 Thierry Sujol