[ A+ ] /[ A- ]

La prière doit être menée par l’Esprit

Il ne s’agit pas seulement de prier « en langue ». Il faut que nous apprenions à écouter. La prière communautaire est souvent gênée par une personne qui domine le groupe par une prière en langue forte et dénuée de sensibilité. Lorsqu’on prie ensemble, il y a une source commune à laquelle ceux qui prient, doivent puiser. Cela exige que nous nous adaptions docilement aux mouvements subtils du Saint-Esprit, à mesure
qu’il guide le groupe jusqu’à une harmonie créatrice. Nous devons faire l’effort pour rester brefs dans nos prières individuelles (de 2 à 5 minutes).
Nous ne présentons qu’un besoin à la fois, pour laisser aux autres la possibilité de se joindre à notre prière.

La prière est un des aspects les plus importants de la vie chrétienne. C’est tout simplement parler avec Dieu en lui disant nos pensées les plus intimes et le laisser nous parler. Dieu répond toujours à nos prières : sa réponse est soit OUI ou soit NON. Souvent, ce n’est pas la réponse qu’on attendait de Lui, mais en général, ce qui arrive est encore mieux pour nous que ce qu’on pouvait imaginer. Exemple : autoroute, examens…

Si la réponse qu’on attendait est négative, c’est que Dieu avait déjà formé ses plans et ses projets pour nous. Dieu n’est pas sadique, il aime tout le monde. A nous de lui soumettre nos requêtes remplies de foi, et ainsi, il répondra car toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. On voit vraiment l’importance de la prière dans la vie chrétienne !

Pour que nos prières soient exaucées, il faut réunir plusieurs conditions :
-L’accord parfait entre ceux qui prient: Si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux (Mat 18.19).

-Élever des mains pures (symbole d’une bonne conscience) : Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées (1 Tim 2.8), Paul pouvait dire: Je m’efforce d’avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes (Act 24,16).

-La soumission à la volonté de Dieu. Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelle que soit la chose que nous demandions, nous savons que nous possédons ta chose que nous lui avons demandée(1 Jean 5.14-15),

-Le nom de Jésus. Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai (Jean 14.13-14).

-La foi. Ayez foi en Dieu. Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir (Marc 11.22, 24). Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu ‘il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer; agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur; c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies (Jac 1.5-8).

-L’obéissance. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé (Jean 15.7). Fais tes délices de l’Eternel et il te donnera ce que ton cœur désire (Ps 37.4).

-La persévérance dans la prière. (Lire Luc 11.5-10 et Luc 18.1-7) Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces (Col 4.2).

Dans Philippiens 4 : 6-7 il est dit « Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. »

Pourquoi prier ?

Pour connaître Dieu intimement.

A quel moment devons-nous prier ?

Luc 21 : 36 « Veillez donc et priez en tout temps »
Romains 12 : 12 « Persévérez dans la prière »

1 Thess. 5 : 17 « Priez sans cesse » Cela signifie avoir une attitude de prière dans tout ce que nous faisons. C’est « rester en communication » avec Dieu pour qu’à tout moment nous puissions le remercier, l’adorer ou lui faire connaître nos demandes.

La prière secrète

Jésus a dit quelque chose de semblable à propos de la prière :  » Quand vous priez, n’imitez pas ces hypocrites qui agissent ainsi dans les synagogues et à l’angle des rues : ils tiennent à être remarqués de tout le monde. Vraiment, je vous l’assure : leur récompense, ils l’ont d’ores et déjà reçue. Mais toi, quand tu veux prier, va dans ta pièce la plus retirée, verrouille ta porte et adresse ta prière à ton Père. Et ton Père, qui voit dans ce lieu secret, te le rendras »  » (Matthieu 6 : 5-6).

Jésus n’est pas en train de créer une règle contre la prière en public. Lui-même, parfois, priait en public. Il amène le point que nous ne devrions pas prier pour être vus – ou, pour la même raison, ne devons-nous pas éviter de prier par crainte de l’opinion publique. La prière est pour Dieu, non pour l’apparence.

 » Dans vos prières, ne rabâchez pas des tas de paroles, à la manière des païens; ils s’imaginent qu’à force de paroles Dieu les entendra. Ne les imitez pas, car votre Père sait ce qu’il vous faut, avant que vous le lui demandiez  » (vs. 7-8). Dieu connaît nos besoins, mais nous devons quand même les demander (Phil. 4:6), et nous montrer persistants (Luc 18:1-8). Mais l’efficacité de la prière dépend de Dieu, pas de nous. Nous n’avons pas à formuler un certain minimum de mots, pendant une longueur minimale de temps, avoir une posture particulière ou montrer une éloquence spéciale.

Jésus donna ensuite un exemple de prière – un modèle de simplicité.

Comment devons-nous prier ?

 » Priez donc ainsi : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel »  » (Matthieu 6:9-10). Cette prière commence par une louange toute simple – rien d’élaboré, juste une expression du désir que Dieu soit honoré et que la terre réagisse à sa volonté.

 » Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien  » (v. 11). Nous reconnaissons que notre vie dépend de notre Père tout-puissant. Même si nous allons au magasin pour acheter ce pain, nous devons nous rappeler que c’est Dieu qui rend la chose possible. Nous dépendons de lui jour après jour.

 » Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Ne nous induis pas en tentation mais délivre-nous du malin  » (vs. 12-13). Non seulement avons-nous besoin de nourriture, mais aussi d’une relation avec Dieu, une relation que nous trahissons souvent et, ainsi donc, nous avons besoin du pardon. Et cette prière nous rappelle que nous devons être miséricordieux envers les autres si nous voulons que Dieu soit miséricordieux envers nous. Nous savons que nous ne sommes pas des géants spirituels – nous avons besoin de l’aide divine pour résister à la tentation.

 » Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen  » Ceci termine la prière; elle doit commencer et finir avec la louange. Après avoir loué et présenté notre demande, nous devons la remettre entre les mains de Dieu et avoir confiance en lui.

Bref, on voit que la prière est un moyen très efficace. Si quelqu’un a une requête à soumettre à Dieu, qu’il le fasse et Dieu lui répondra. Surtout, il ne faut pas s’inquiéter de ce qui nous arrivera demain mais vivre jour pour jour comme les petits oiseaux du ciel.