[ A+ ] /[ A- ]

État de souffrance. En enfer, les gens ne font que pleurer, personne ne s’occupe de l’autre.

Mes chers frères et sœurs, je venais de me rendre compte que L’ENFER EST RÉEL. J’ai pleuré, pleuré, en regardant le Seigneur, Il me dit: « Retiens bien ce que tu as vu, ne l’oublie jamais ».

Je regardais l’enfer, les gens criaient Aïe! Aïe! Aïe! C’est pour toujours, c’est pour toujours, douleur et haine aux siècles des siècles.

Je me suis retournée vers le Seigneur et je lui ai demandé: « Y a t-il quelqu’un de ma famille dans cet enfer? » Il me répondit « Je ne vais pas te permettre de voir un membre de ta famille ». Je lui demandais encore: « Seigneur y a-t-il quelqu’un que je connaisse ici? » « Oui », me dit le Seigneur et je vais te permettre de le voir. Je voyais aussitôt un jeune homme monter des profondeurs de l’enfer, c’était Alexandre.

J’ai connu ce jeune à l’occasion d’une campagne d’Évangélisation en République Dominicaine à laquelle j’étais avec mon mari. Au cours de cette campagne d’Évangélisation, j’ai entendu une voix audible me dire « Lève-toi et va à la rencontre de Alexandre qui va passer par-là. Tu lui diras de ne pas rejeter le message, car je lui donne une dernière chance ». Cette voix était celle du Seigneur bien que je ne le voyais pas.

J’ai dit à Alexandre ce que le Seigneur m’avait dit. Voici ce que fut sa réponse: « Vous les Chrétiens vous êtes tous des fous, vous trompez les gens en disant que Jésus-Christ revient, moi Alexandre je ne crois pas que tout cela soit vrai ». Je lui dis: « Alexandre, Dieu donne la vie et l’enlève quand il veut, Alexandre tu vas mourir bientôt. .Il me répondit: « Je suis trop jeune pour mourir, il me reste encore de nombreuses et belles années de réjouissance sur cette terre.

Cette chance était bel et bien la dernière pour Alexandre. Qu’en sais-tu pour toi aussi cher lecteur?

Trois semaines après, Alexandre mourut alors qu’il était ivre. Sa destination fut ce lieu de tourment où je l’ai vu (l’enfer). La Bible dit clairement que les ivrognes n’iront pas au paradis (Galates 5: 21)

En regardant les gens en enfer, je voyais Alexandre attaqué par deux grands vers. Il criait Aïe! Aïe! Aïe! Il était tourmenté. Il m’a reconnue et m’a dit: j’ai négligé cette dernière chance et me voici aujourd’hui en train de souffrir, mais lorsque tu retourneras sur la terre, va dans ma maison et dis à ma famille de croire en Jésus-Christ et d’obéir à Sa parole pour ne pas venir où je suis.

Puis le Seigneur me fit voir des milliers de gens en train de souffrir dans cet enfer; et Il me dit: « Tu vois, certains de ces gens m’ont connu lorsqu’ils étaient sur la terre. Il y a encore beaucoup de gens sur la terre qui marchent dans les rues ne sachant pas où ils vont, mais sachez que le chemin du Ciel est très petit et qu’il sera plus serré encore; il y’aura des épreuves sur la terre, ainsi vous serez purifiés comme l’or mais ne craignez rien, Je suis devant vous comme un puissant guerrier ».

Je lui demandai: « Y A-T-IL DES CHRÉTIENS DANS CET ENFER ? », Il me répondit: « Oui, sais-tu pourquoi ? Ils avaient cru en moi, mais ne marchaient pas selon ma Parole. Ils sont nombreux les Chrétiens qui ne se comportent bien que lorsqu’ils sont dans les temples, devant leur pasteur et devant leur famille. Mais ils se trompent lourdement; les yeux de mon Père voient tout et Il entend toutes vos paroles où que vous soyez ».

Dis à mon peuple qu’il est temps de mener une vie irréprochable devant mon Père, devant le diable et devant le monde. Il faut que le diable n’ait aucune raison d’accuser mon peuple et que le monde ne montre pas mon peuple du doigt. Il est temps de rechercher la sanctification et la consécration (1 Pierre 1: 14-16) ».

Ensuite nous nous sommes dirigés vers un endroit où il y avait un lac de feu. Au fur et à mesure que nous nous approchions de ce lac, je sentais une odeur très mauvaise et le Seigneur me dit: « Ce que tu vois là-bas, c’est le lac de feu, qui est déjà prêt pour le diable, le faux prophète et l’anti-christ. Je n’ai pas préparé ce lac pour l’homme mais là iront tous ceux qui refusent de m’accepter comme Sauveur ainsi que ceux qui ne vivent pas selon ma parole.

A ce moment je vis Jésus pleurer et Il me dit encore: « Ils sont plus nombreux ceux qui se perdent que ceux qui vont au ciel ». Et Jésus me fit voir le nombre de gens qui mouraient par minute et il me dit: « Regarde! Combien se perdent! Mon Église dort et pourtant elle a reçu ma puissance, elle possède ma parole et le Saint-Esprit mais elle dort. Sur la terre il y a des gens qui prêchent en disant que l’enfer n’existe pas. Va leur dire que ce lieu est bien réel ».

Je me trouvais très loin de ce lieu mais je sentais la chaleur qui venait jusqu’à moi. Nous sommes remontés des profondeurs de la terre et nous sommes arrivés au ciel. Nous avions continué de monter et nous sommes arrivés encore à un autre ciel. Dans ce ciel le Seigneur m’a montré le soleil et les étoiles et Il m’a dit: « Regarde ces étoiles, Je les appelle toutes par leur nom; tu vois ce soleil, c’est par mon pouvoir qu’il éclaire les bons et les méchants mais il viendra un jour où le soleil ne brillera plus, tout sera obscurité ».

Nous avions continué de monter et nous sommes arrivés dans le ciel où Dieu habite. Là se trouvaient de belles maisons. Je voyais les murs de ces maisons très hautes en or et en pierres précieuses et douze portes de perles. Je pensai que je ne pourrais pas entrer, mais le Seigneur m’a regardée et m’a dit: « Est-ce que tu veux entrer? Oh oui Seigneur! Je le veux. Eh bien entre! Car Je suis moi-même la porte » .

A cet instant je suis entrée par une porte précieuse et j’ai vu un jardin de fleurs magnifiques. « Veux-tu entrer dans ce jardin? Alors vas-y car cela je l’ai préparé pour toi et mon peuple ». Lorsque je suis entrée dans ce jardin, j’ai commencé à cueillir des fleurs et à faire des bouquets de fleurs. Je courais d’un bout à l’autre de ce jardin comme une petite fille. Les fleurs que je cueillais étaient de plusieurs couleurs avec une odeur agréable. Ensuite le Seigneur a appelé quelqu’un. C’était un ange fort et beau au point où je ne peux pas décrire sa beauté. Le Seigneur me dit: « Tu vois celui-ci, c’est l’archange Michel, c’est lui qui dirige mon Armée. Regarde encore! Je voyais une puissante armée à cheval et le Seigneur me dit: « Ce n’est pas une armée d’homme mais celle de mon Père. Cette armée est à la disposition des Chrétiens RÉELLEMENT nés de nouveau; ne crains point car elle est plus puissante que celle qui est dans le monde ».

Puis Il m’a fait voir un autre Ange. « Celui-ci, me dit le Seigneur, c’est le messager des Chrétiens qui obéissent à ma parole ». J’étais heureuse d’entendre cela. Jésus me dit: Sois attentive! Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu de Moise, le Dieu d’Élie, celui qui faisait tomber le feu du ciel; Je n’ai jamais changé.

Je vais te faire voir la condition dans laquelle vit mon peuple dans ces derniers jours qui lui restent » Le Seigneur me dit: « Fais bien attention à ce que je vais te montrer ». J’ai commencé à voir des Chrétiens faibles et fatigués. Le Seigneur me posa la question suivante: « Crois-tu que je peux enlever cette Église dans l’état où elle se trouve? » Et Il me dit, « les Chrétiens que je vais enlever seront glorieux, triomphants, sans tâches, sans rides. Il y a parmi mon peuple des mensonges, très peu d’Amour, mon peuple est divisé. Je t’ai fait voir la condition des Chrétiens dans ces derniers jours. Maintenant je vais te faire voir comment les Chrétiens de l’Église Primitive ont marché.

Ces frères et sœurs étaient remplis de la gloire de Dieu. Ils jeûnaient et priaient constamment; ils prêchaient ma parole sans aucune peur. Or les Chrétiens actuels croient que j’ai changé, ils croient aussi que le Saint-Esprit a changé. La plus grande erreur des Chrétiens d’aujourd’hui c’est de s’être créé une vie routinière programmée par l’homme. Ainsi ils ont oublié que les messages sont du Saint-Esprit et viennent d’en haut. Dis à mes serviteurs, les pasteurs que le temps est venu de mettre fin à ces programmes de routine, et vous verrez une puissance agir au milieu de vous, le Saint-Esprit, celui-là même qui agissait autrefois dans l’Église Primitive. Il va faire des miracles, des prodiges, des merveilles en grand nombre, ressuscitant les morts. Le Saint-Esprit est toujours le même, c’est vous qui avez changé ».

Chrétiens, il est temps pour vous de retourner à la vie de l’Église Primitive

J’ai alors quitté ce beau jardin et je suis arrivée dans une belle rue en OR et le Seigneur me dit: « Touche! Oui c’est bien de l’OR. Va et dis à mes enfants que TRÈS BIENTÔT, ils se promèneront dans ces rues en or par la main de Celui qui donne la vie (Apoc 21: 10-15) ».

Oh! Qu’est-ce que c’est bon de marcher dans ces rues en or! Ensuite j’ai vu un joli trône entouré d’anges, d’archanges et de séraphins, ils louaient sans cesse celui qui était sur le Trône. Ils disaient: « Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu tout Puissant; les cieux et la terre sont remplis de Sa gloire. Amen! » Le temps est venu de lever des mains pures pour me louer ».

En même temps je voyais un fleuve d’eau vive sortir de ce trône, je voyais aussi l’arbre de vie et à l’autre extrémité je voyais l’arc-en-ciel et la mer de cristal. Alors j’ai demandé au Seigneur: « Qui est sur le trône? Il m’a répondu: « C’est mon Père, le Seigneur des armées ». Je lui dis : « Laisse-moi voir le Père », « Non il n’est pas encore temps », me dit le Seigneur. Bien que je n’aie pas vu le Père mais celui qui était sur le trône était Puissant. Je voyais le tonnerre et des éclairs sortir de ce trône puis j’entendais des louanges. Jésus me dit: « Entends-tu ces louanges? Ce sont les louanges des rachetés ».

J’ai vu sept anges qui tenaient chacun une coupe en or et sept autres anges qui tenaient chacun une trompette. « Seigneur, qui sont ces anges? » Et Il me répondit: « Les sept coupes que tiennent les anges sont remplies de la colère de Dieu; elles seront bientôt versées et quand les trompettes retentiront, mon Église (les Chrétiens qui vivent selon la volonté de mon Père) sera enlevée. Ils ne seront plus sur la terre lors de la grande tribulation. Avant que se manifeste l’antéchrist, cet homme de péchés, mon Église entendra les derniers sons des trompettes et ils me rencontreront dans les airs. (1 Th 4 :16)

J’étais là, cher ami, devant un puissant trône, je n’avais plus la notion du temps. Un moment après Jésus m’a montré comment son Église (les vrais Chrétiens) sera enlevée! Je voyais dans cette vision des milliers de gens disparaître. Cela se passa sur toute la terre, la télévision et la radio donnaient la nouvelle de cette disparition. Les journaux par de gros titres en rouge, donnaient aussi la nouvelle. Le Seigneur me dit: « La nouvelle paraîtra bientôt ». Si les jugements de mon Père ne sont pas encore tombés sur la terre, c’est grâce aux Chrétiens qui me sont fidèles, ceux qui m’aiment ». Après cela, je voyais l’homme de péchés faire apparition en disant aux habitants de la terre: « Je vous apporte la paix et la sécurité » et aussitôt les gens avaient déjà oublié l’évènement qui venait d’avoir lieu

Jésus me dit: « Regarde bien et sois attentive ». Je voyais dans la vision les sept anges avec les sept coupes. Cher ami ce qui se passait était dur à voir; je voyais les anges verser les sept coupes de la colère de Dieu sur la terre. Les trompettes commencèrent à sonner. Les jugements de Dieu tombaient sur les habitants de la terre, des pays entiers disparaissaient. Le Seigneur me dit: « Regarde! Tous ces gens faisaient partie de mon Église, certains étaient des pasteurs ». Ne comprenant pas bien tout cela, je demandai au Seigneur: « Comment se fait-il que ton peuple soit resté aussi nombreux dans la grande tribulation? Comment se fait-il qu’il y ait des pasteurs parmi, eux qui ont prêché ta parole? » Jésus me répondit: « Oui, ils ont prêché Ma parole mais ils ne vivaient pas conformément à cette parole. Puis le Seigneur me fit voir une autre multitude de pasteurs et il me dit:  » Ces pasteurs-là ne prêchaient pas Ma parole car au temps où ils vivaient, ma parole ne s’adaptait pas à ce siècle, telle qu’elle est écrite, Ils avaient beaucoup de considération pour ceux qui donnaient la dîme la plus élevée car ils étaient intéressés par le matériel. Va et dis à mes serviteurs que c’est moi qui les ai appelés, que l’Or et l’Argent m’appartiennent et que je leur donnerai selon Ma grandeur et Ma gloire. Dis-leur de prêcher ma parole telle qu’elle est écrite. Ils sont nombreux ceux qui donnent une autre interprétation à Ma parole. Ma parole est Ma parole, on ne peut la changer. Elle doit être prêchée telle qu’elle est écrite. Ils sont nombreux parmi mon peuple ceux qui déforment ma parole à leur profit ».

Après cela, nous sommes arrivés dans un salon de cette nouvelle Jérusalem et le Seigneur me dit: « Ce que tu vois c’est le paradis ». Dans le paradis j’ai vu les apôtres et je lui ai demandé, Seigneur où est Abraham? Je m’attendais à voir un vieillard mais tout à coup j’ai vu s’approcher un jeune homme âgé d’environ 25 ans. Jésus me dit voici Abraham, le père de la Foi.

Le Seigneur a fait appeler une femme d’une beauté inexprimable comme toutes celles que j’avais vues là-bas et il me dit: « Voici Marie! Va et dis à tous que Marie n’est pas la reine du ciel, que le Roi du ciel c’est moi, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs; celui qui a dit: « JE SUIS LE CHEMIN, LA VÉRITÉ ET LA VIE. C’est seulement à travers moi Jésus-Christ que l’on arrive au ciel (Jean 14: 6-7). Va dire à cette humanité aux YEUX BANDÉS qu’il n’existe pas de purgatoire car s’il y en avait un, je te l’aurais fait voir. Il y a par contre l’enfer, le lac de feu, la précieuse Jérusalem et le paradis que je t’ai fait voir. Mais dis-leur qu’il n’y a pas de purgatoire; dis-leur que C’EST UN MENSONGE DU DIABLE, IL N’Y A PAS DE PURGATOIRE »

Puis le Seigneur me conduisit dans un arsenal de couronnes. « Ceci, ce sont les couronnes de la vie ». Le Seigneur me demanda: « Qu’est-ce que tu vois? » Je voyais ma communauté chrétienne, je voyais les fidèles de cette communauté chanter et prêcher, alors je demandai à Jésus: « Pourquoi les noms des fidèles de ma communauté ne sont-ils pas écrits dans ce livre? Et Il me dit: « À cause des mauvaises actions qu’ils commettent sur la terre ». Après tout cela le Seigneur me permit de revenir sur la terre.