Hébreux 10.36
« Vous avez besoin de patience… »

Notre Père sait ce dont nous avons besoin avant même que nous lui demandions ou même le réalisions (Matthieu 6.8). Le premier besoin à remplir est celui de la repentance (Luc 15.7) sans lequel les autres ne peuvent être comblés. Vient alors la nécessité d’être enseigné de Dieu, d’être dépendant à sa volonté, de rechercher la communion avec les enfants de Dieu. Et c’est peut-être là que nous avons justement le plus besoin de patience.

Certes, elle nous est précieuse dans l’attente du Seigneur, dans la maladie, dans le service, dans les combats, et nous la demandons, la recherchons pour tenir ferme jusqu’au bout du chemin. Cependant s’il est bien un domaine ou nous manquons trop souvent de patience, c’est celui des relations.

Ne pas s’aigrir contre son conjoint, ne pas s’irriter contre toute forme d’autorité, ne pas se décourager devant les tensions, ne pas s’emporter pour des divergences de vue entre chrétiens, ne pas se moquer des faiblesses des autres, ne pas abandonner la paix que nous avons à poursuivre et à maintenir (1 Timothée 6.11), car elle nous échappe si facilement.

Dieu nous ordonne d’user de patience envers tous (1 Thessaloniciens 5.14), sans que cela ne soit du laxisme. Envers tous, pensons-nous que cela soit possible? Dans nos familles, dans nos églises locales, dans notre entourage, nous avons tous des personnes dont les comportements ou les paroles nous agacent, nous dérangent.

C’est comme s’ils étaient mis sur notre route pour nous exercer à la patience, mais celle-ci ne viendra d’en-haut que si, ayant le désir de faire la volonté de Dieu, nous usons de patience comme le Seigneur le fait si souvent à notre égard, avec douceur, tact, bonté, miséricorde. Enfin, nous avons à saisir que ceux qui nous côtoient ont aussi besoin de la patience de Dieu pour vivre avec nous.

2 Thessaloniciens 3.5
Que le Seigneur incline nos cœurs à l’amour de Dieu et à la patience du Christ.

Sébastien
source : topchretien.com