[ A+ ] /[ A- ]

Psaume 85:10
La bonté et la vérité se sont rencontrées, la justice et la paix se sont embrassées.

Ésaïe 32: 17
L’oeuvre de la justice sera la paix, et le travail de la justice, repos et sécurité à toujours.

Psaume 23: 1, 4
L’Éternel… me conduit dans des sentiers de justice.

Dès sa plus tendre enfance, l’être humain se montre déjà très sensible à l’injustice, surtout s’il s’estime lésé lui-même. Son égoïsme foncier l’amène à être attaché à ses propres droits qu’il cherche à faire valoir, plutôt que de se préoccuper de ses devoirs et de ce qui est dû à son prochain. Cet état d’esprit, source fréquente de jalousie, d’amertume ou d’irritation, peut conduire à toutes sortes de conflits – familiaux, sociaux ou nationaux.

Dans ce monde troublé par l’injustice, peut-on espérer qu’un jour la justice triomphera, et avec elle la paix universelle ? Espoir souvent caressé et toujours déçu. Rendue par l’homme puis mise en oeuvre par des moyens humains, la justice a condamné le seul Juste que la terre ait porté : Jésus.

Cet espoir d’un monde de justice et de paix universelle se réalisera un jour sous la domination du Prince de paix. Jésus seul peut faire régner la justice et établir la paix sur la terre. Il en a le pouvoir, car il est Dieu. Il en a acquis le droit par le don de lui-même à la croix.

Dès aujourd’hui, ceux qui ont trouvé en lui un Sauveur sont heureux de le reconnaître comme leur Seigneur et de se soumettre à son autorité. Il les conduit dans des sentiers de justice et remplit leur coeur de sa paix.

source : labonnesemence.com