I. QU’ EST-CE QUE LA DOCTRINE?

A. Littéralement cela signifie  » enseignement ou instruction « .

B. Les vérités fondamentales de la bible arrangées de manière systématique (théologie).

C. Différence entre  » Dogme  » et  » Doctrine  » :

          1.Un dogme est une déclaration par l’homme de cette vérité telle qu’il la conçoit , et exprimée sous forme de credo (exemple: le credo des apôtres)

          2.Une doctrine est la révélation par Dieu d’une vérité telle qu’elle se trouve dans les écritures.

II. POURQUOI L’ÉTUDE DE LA DOCTRINE EST-ELLE IMPORTANTE ?

A. Elle est essentielle pour le développement du caractère. Ce qu’on comprend et croît influence notre manière de vivre.

B. Elle préserve de l’erreur (Matt. 22:29 ; 2 Tim. 4:2-4).

C. Elle est nécessaire pour avoir une vision globale des vérités bibliques éparpillées à travers les différentes parties de la bible.

III. LES ÉCRITURES :

A. Toute écriture est donnée par inspiration divine (2 Tim. 3:16 ; 2 Pierre 1:21)

          1. Dérivé du grec  » Theopneustos  » qui signifie le souffle de Dieu.

                 – De la même manière que la parole humaine est exprimée par la respiration à travers la bouche d’une personne .

                 – Comme un musicien jouant de la flûte .

          2. Implications:

                 – Double paternité: (exemple Mc 12:36 où il est dit que l’Esprit est l’auteur de ce que David a écrit dans le Psaume 110).

                 – Dieu a supervisé mais Il n’a pas dicté la rédaction sauf dans les rares cas comme les Dix Commandements.

                 – Même quand Dieu a utilisé les auteurs humains, ayant leur style particulier, Il les a préservés de l’ erreur.

                 – La Bible ne contient pas seulement la Parole de Dieu, elle est la Parole de Dieu.

                 – Chaque mot de l’Écriture est inspiré, ce ne sont pas seulement ses concepts (inspiration orale).

B. Point de vue de Jésus sur les écritures :

          1. Importance de chaque lettre (utilisée dans la rédaction) (Matt. 5:18).

          2. L’Ecriture est Éternelle (Matt. 24:35).

          3. Elles sont Esprit et Vie (Matt. 24:35).

          4. Elles doivent être obéies sans discussion (Matt. 5:19).

          5. Elles sont plus importantes que la nourriture physique (Matt. 4:4).

C. Point de vue des Apôtres sur l’Ecriture :

          1. Paul et Pierre:

                 – Elle est inspirée et utile pour enseigner, convaincre, corriger et instruire dans la justice (2 Tim 3:16)

                 – Elle nous rendra sage à salut (2 Tim. 3:15)

                 – Aucune prophétie de l’ Ecriture ne doit faire l’objet d’interprétation particulière (2 Pierre 1:20)

                 – C’est une épée de l’Esprit à deux tranchants (Eph. 6:17)

                 – Elle doit être accomplie (Actes 1:16)

          2. Jacques et Jean :

                 – Elle ne parle jamais en vain (Jac. 4:5)

                 – Aucun homme ne doit ajouter ou retrancher quoi que ce soit à ce livre sous peine d’être rayé par Dieu, du livre de vie (Ap. 22:18)

D. Caractère unique de la Bible :

          1. Elle a été écrite sur une période de 1600 ans et 40 générations

          2. Elle a été écrite par plus de 40 auteurs de toutes les couches sociales (Rois , paysans , pêcheurs , philosophes , poètes , hommes d’état , érudits , etc …

          3. Elle a été écrite sur trois continents, Afrique, Asie et Europe. Écrite en trois langues : hébreux, araméen et grec.

          4. Elle contient de centaines de sujets controversés, traités avec harmonie et continuité.

          5. Elle comporte une unité de thème et de but qui ne peut être expliqué que par la présence d’un intelligence supervisatrice : Le Saint Esprit.

          6. Elle est éternelle . C’est l’un des livres des plus anciens et encore le plus moderne

          7. Preuve qu’elle est inspirée . Ça marche

IV. LE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST: SA NATURE

A. Le Fils de Dieu est unique

          1. Affirmation de Jésus

                 – Nature divine (Jn 16:28)

                 – Connaissance et communion divine (Matt. 11:27)

                 – Pour révéler le Père en Lui (Jn 14:9-11)

                 – Les qualités divines :

                        – L’omniprésence (Matt. 18:20)

                        – Le pouvoir de ressusciter les morts (Jn 6:39)

                        – Le pouvoir de pardonner les péchés (Marc 2:5-10)

Pour juger la destinée de l’homme; si elle est mauvaise, folle ou divine (Jn 5:22)

          2. L’autorité de Christ

                 – Il parlait avec l’autorité du Dieu Tout – Puissant (Matt 7:24-27)

                 – Absence totale d’expression telle que: » à mon avis « ;  » peut – être « ;  » je pense ».

          3. L’absence de péché en Christ – absence complète de la conscience ou de la confession des péchés dans les paroles et les actions de Jésus (Jean 8:46)

          4. Le témoignage de ses disciples et de Jacques le frère de Jésus.

                 – Jean 1:1-3; Jacques1:1;Jean 20 :28; Actes 2:33-36

                 – S’il était faux et simulateur, son frère l’aurait su ; mais Jacques l’a appelé mon Seigneur et l’a adoré en tant que fils de Dieu

          5. La résurrection. seul celui qui est divin peut conquérir la mort.

B. « La Parole »

          1. Une parole est une expression des pensées de l’homme, le moyen par lequel il communique et se révèle.

          2. Jésus est la « Parole » parce qu’il révèle Dieu (Heb. 1:1-3)

          3. En tant que la « Parole » Jésus est éternel (Jean 1:1,14)

          4. En tant que la « Parole », Jésus est le co-Créateur de l’univers et il tient toutes les choses ensemble (Jean 1:3) (Heb. 1:3).

C. Fils de l’Homme.

          1. Jésus était pleinement homme, mais il n’avait pas une nature pécheresse (1 Pet.2:22).

          2. L’incarnation : c’est le moyen par lequel Jésus est devenu homme à travers l’immaculée conception.

                 – (Es 7:14; Matt 1:23; Luc 1:27-35)

                 – But de l’incarnation.

                           – Révéler Dieu aux hommes (Jean 1:14)

                           – Fournir un exemple pour les vivants (1 Pi 2:21)

                           – Fournir un sacrifice pour le péché (Heb 10:1-10)

                           – Détruire les œuvres du diable (1 Jean 3:8)

                           – Lui permettre d’être un Grand Prêtre miséricordieux et fidèle (Heb 5:1-10)

                 – Preuve de son humanité.

                           – Il avait un corps humain (Gal 4:4)

                           – Il avait une âme et un esprit humain. Il n’était pas moitié homme et moitié Dieu (Matt 26:38; Luc 23:46), mais 100% Dieu et 100% homme.

          3. Il avait les caractéristiques d’un être humain.

                 – Il a eu faim (Matt 4:2)

                 – Il a eu soif (Jean 19:28)

                 – Il a été fatigué (Jean 4:6)

                 – Il a pleuré. (Jean 11:35)

D. Fausses conceptions de la nature de Christ.

          1. Il était la plus haute créature représentant de Dieu (témoins de Jéhovah, Ariens)

          2. Il semblait humain, mais ne l’était pas réellement

          3. Il a été adopté comme divin à son baptême (unitariens)

E. Conception orthodoxe (conception réelle)

          1. Pleinement Dieu et pleinement homme

          2. Deux natures étaient unies en une personne sans former une troisième nature

          3. Jésus était sans péché (irrépréhensible)

V. LA FONCTION DE CHRIST L’OINT DE DIEU (Es 11:1-3;6:1)

A. Prophète (Matt 13:57)

          1. Le prophète est celui qui est utilisé par Dieu pour révéler et livrer son message à l’homme. Il représente Dieu auprès des hommes.

          2. Jésus a montré le moyen d’échapper à la culpabilité du péché et il a donné la puissance tat à la nation qu’à l’individu

          3. Jésus a désigné le péché, proclamé la justice et ordonné l’obéissance à la parole de Dieu.

B. Prêtre (Heb 5:1-10)

          1. Un prêtre est divinement consacré pour représenter l’homme devant Dieu et pour offrir des sacrifices au nom des hommes (Heb 8:3).

          2. Jésus s’est offert lui-même comme « le sacrifice », au Calvaire dans le but d’assurer le pardon du péché de l’homme.

          3. Jésus vit éternellement pour intercéder pour l’homme (Heb 7:25)

C. Roi (1 Tim 6:15)

          1. Un roi gouverne un royaume et possède l’autorité suprême

          2. Sa royauté a été prédite avant sa naissance (Luc 1:31-33)

          3. Son royaume n’est pas de ce monde, il n’est pas fondé sur la force humaine, beaucoup rejettent sa Seigneurie, mais le jour viendra où tout genou fléchira et toute langue la confessera (Phil 2:9-11)

 

VI. LE MINISTÈRE PRÉSENT DE JÉSUS-CHRIST

A. Prier pour son peuple (Heb 7:25)

B. Préparer une place pour notre demeure éternelle (Jean 14:3)

C. Construire l’Église qui est son Corps (Matt 16:18)

D. Habiter en chaque croyant et lui donner sa puissance (Gal. 2:20)

E. Exaucer les prières de son peuple (Jean 14:12-14)

 

VII. LE MINISTÈRE FUTUR DE JÉSUS-CHRIST

A. Sa venue pour les siens dans l’enlèvement (1 Thess 4:13-18)

B. Répandre la colère de l’Agneau sur la terre (Rev 6:16-17)

 

VIII. LE SALUT

A. Soteria – signifie délivrance, préservation, salut

          1. Délivrance du péché, de la maladie, de l’échec, et de la mort

          2. Le salut comporte l’idée de bien être total (corps, esprit et âme)

B. Justification

          1. Le verbe justifier est un terme légal qui signifie déclarer juste, acquitter, prononcer une sentence d’acceptation

          2. Une déclaration d’acceptation et une position droite devant Dieu, dans laquelle l’on entre par la foi dans l’aspersion du sang de Jésus.

          3. Un don gratuit ne peut être gagné (Rom 5:1- 2;15-16)

          4. C’est le verdict de Dieu et personne ne peut l’annuler. (Rom 8:33)

          5. Un changement de position – auparavant vous étiez sous la condamnation divine

          6. Premièrement, soustraction: l’annulation des péchés Deuxièmement, addition : l’imputation de la justice de Christ en nous.

          7. Dieu agit et traite la personne justifiée comme si elle s’était toujours bien comporté devant Dieu. (le fils prodigue)

          8. Bénédictions de la justification (la droiture)

                 – La délivrance de la mort (Pro 10:2)

                 – La vie abondante (Prov 11:19,30,12:28)

                 – Paix et confiance (Esaïe 32:17)

C. La Regénération

          1. C’est l’acte de Dieu par lequel il communique la vie de Christ au croyant

          2. Des descriptions de la régénération dans le Nouveau Testament.

                 – Une naissance (Jean 3:3-8)

                 – Un nettoyage (Tite 3:5)

                 – Une création (2 Cor.5:17; Eph. 2:10)

          3. La vie spirituelle arrive soudainement, elle apparaît mystérieusement, se développe progressivement.

          4. Caractéristique unique. Aucune autre religion ne promet qu’elle peut transformer la nature pécheresse et lui communiquer la vie de Dieu.

          5. Ce que la régénération n’est pas

                 – Le baptême d’eau. 2 Jean 3:5, l’eau est un moyen symbolique de se référer à la Parole (Eph. 5:25-26; Jacques 1:18; 1 Pi 1:23)

                 – La réformation – La régénération n’est pas l’œuvre de l’homme et ne consiste pas à faire des résolutions (Tite 3:5).

                 – La qualité de membre d’une église – un singe bien habillé est toujours un singe. La nature doit être chargée.

          6. Ce que la régénération est

                 – Un acte surnaturel par lequel Dieu communique la vie dans l’esprit de l’homme.

                 – Quand on croit en Jésus, l’Esprit de Dieu qui était parti à cause du péché ayant produit la mort, (Adam et Eve) revient à cause du don de justice.

                 – Une transplantation du cœur (spirituelle) Ez. 36:26.

          7. Conclusion : le fait que vous soyez régénérés signifie que vous avez la vie de Dieu en vous. Vous avez Sa nature et Sa capacité; (Gal 2:20; Col 1:27; Jean 15:5) Votre potentiel pour réussir est seulement limité par l’incrédulité.

D. L’Adoption

          1. C’est l’action de Dieu par laquelle il donne à celui à qui cela ne revenait pas naturellement – la position d’un enfant adulte (Rom 8:15; Gal 4:5)

          2. Eph 1:5 La traduction biblique du grec rendue par enfants d’adoption est erronée elle devait être, « fils (majeur) d’adoption Dieu n’adopte pas les croyants comme enfants, mais ils sont comme enfantés par le Saint Esprit à travers la foi.

          3. L’adoption ne se réfère pas au fait d’entrer dans une famille; Ce qui se produit par la régénération, mais plutôt d’être mis dans la position d’un enfant adulte.

          4. Différence entre l’ancienne et la Nouvelle alliance

                 – Sous l’Ancienne alliance, les israélites étaient traités comme des enfants mineurs parce qu’ils étaient sous la protection de gouverneurs et de tuteurs. (la loi) mais dans le nouveau Testament, les croyants sont des fils majeurs.

                 – L’avantage majeur de l’adoption est que le Saint Esprit habite dans des croyants et les guide.

          5. Bénéfices et privilèges d’une relation avec le Père.

                 – L’attention du Père (Luc 12:4-7)

                 – Le Châtiment (Heb 12:5-11)

                 – Le réconfort (2 Cor. 1:3-4)

                 – L’héritage (Rom 8:16-17)

          6. Bénédictions reçues à travers une relation familiale.

                 – Nous partageons le même nom de famille (Phil 2:9)

                 – Nous avons des traits de famille (2 Cor 5:17)

                 – Nous partageons l’amour familial (1 Jean 1:3; 3:14)

                 – Nous partageons le travail et les affaires de la famille

          7. Bénédictions futures. Un corps racheté, glorifié (Rom1:23; Phil 3:20-21)

 

IX. LA SANCTIFICATION

A. C’est l’action par laquelle Dieu appelle, purifie et sépare le croyant du péché pour son service et sa gloire

B. Double signification -séparation du mal et dévotion à Dieu (2 Cor 7:1)

C. Signification du verbe sanctifier

                 – Sanctifier ou reconnaître que le Seigneur est digne de révérence et de louange (Luc 11:2; 1Pie 3:15)

                 – Se séparer des choses profanes et se consacrer à Dieu (Matt 23:17)

                 – Se purifier ou se nettoyer des impuretés (Eph. 5:26; 1 Thes 5:23)

D. La sanctification implique donc les choses suivantes:

          1. Un positionnement

                 – La séparation du croyant pour Dieu ce qui se produit au moment de la conversion (1 Cor 6:11; Heb 10:14; 1 Pi; 1:2)

                 – Le Christ est la sanctification du croyant (1 Cor.1:30).

          2. Expérimental.

                 – La conformité du croyant à l’image de Christ (2 Cor 3:18) (Rom 8:29)

                 – Cela implique se dépouiller de l’ancienne vie et revêtir la nouvelle (Col 3:8-13)

                           – Présentez-vous totalement à Dieu comme un acte de votre volonté (Rom 12:1)

                           – Renouvelez votre intelligence par la Parole (Eph 4:23; Rom 12:1;2)

                           – Soyez enseignés des cinq dons de ministère donnés pour le perfectionnement des saints (Eph 4:11-12)

                           – Laissez-vous guider par votre esprit (Gal 5:16)

                           – Dépendez de Jésus pour vous aider (Actes 26:18)

          3. Conclusion : La doctrine de la sanctification enseigne que quand vous devenez chrétien, vous cessez d’être ordinaire, vous êtes mis à part pour un usage spécial.

X. L’EGLISE

A. Qu’est-ce que l’Église? Le met grec « ecclesia » signifie assemblée des appelés

          1. Mot utilisé pour se référer au Corps entier des chrétiens dans une ville (Actes 11:22;13:1)

          2. Utilisé pour se référer à une congrégation locale (1 Cor 14:19,35; Rom16:5)

          3. Utilisé pour l’Église universelle comprenant tous les croyants sur terre (Eph 5:32)

 

B. Le mot anglais « Church » vient du grec « Kuruake » qui veut dire appartenant au Seigneur.

C. L’Église de ce fait, est une compagnie de personne appelées hors du monde, qui professe et offre son allégeance au Seigneur Jésus Christ (CF Pearlman « Connaître les doctrines de la Bible, 1937).

D. L’Église est ainsi appelée:

          1. Le Corps de Christ (Eph 4:4; 1Cor 12:12-27).

                 – Un organisme, une chose vivante, non une organisation.

                 – La vie de Christ lui donne son énergie.

                 – Elle a plusieurs membres chacun avec sa fonction.

          2. Le Temple de Dieu (1Pi 2:5-6; Eph 2:20-22)

                 – Dieu habite dans l’église par son Saint Esprit (1 Cor. 3:16-17)

                 – Les Chrétiens comme les prêtres au temple doivent offrir des sacrifices spirituels de prières, louange et de bonnes oeuvres.

          3. L’épouse de Christ (2 Cor 11:2; Eph. 5:25-27)

                 – Jésus aime, prend soin, et protège l’Eglise jalousement

                 – L’Eglise se soumet à Christ comme une femme à son mari.

 

E. Quelles sont les fonctions de l’Eglise ?

          1. Prêcher l’Evangile de Jésus Christ pour que les hommes puissent être sauvés; (1 Tim 2:4; Matt.28:19-20)

          2. Offrir des louanges et des prières à Dieu (1 Pi 2:9; Col 1:2; 1 Thess 5:16-18)

          3. Former des disciples de Christ et développer la maturité chrétienne par la Parole de Dieu (2 Tim.3:16-17; 1 Pi 2:2)

          4. Etablir une communion avec:

                 – La Sainte Trinité (1 Jean 1:3; Phil 2:1)

                 – Les uns les avec autres (Actes 2:42; 1 Jean 1:7)

          5. Préserver la société de la corruption morale (Matt. 5:13-16)

          6. Exercer de l’autorité et de la domination sur le royaume des ténèbres (Luc 10:18-20; Eph 1:15-23)

 

F. Quels sont quelques uns des avantages de l’appartenance à l’Eglise et à la communion chrétienne.

          1. L’accord (Amos 3:3)

          2. Une source de force (Luc 22:32)

          3. Un moyen de réconfort (Rom. 1:2)

          4. Les autres partagent vos fardeaux (Gal 6:2)

          5. Une nourriture spirituelle (Col 3:16)

          6. Cela aide le croyant à surmonter la tromperie du péché (Heb 3:13)

XI. QUELLE DEVRAIT ETRE VOTRE RÉPONSE ?

A. N’abandonnez pas votre assemblée (Héb. 10:24-25)
B. Persévérez dans l’amour fraternel (Héb. 13:1)
C. Soyez unis en esprit avec les autres croyants vous exhortant les uns les autres à la foi en l’Évangile (Phil. 1:27).