C’est un vrai miracle qu’a vécu cette chrétienne d’un certain âge du nom de Marike Veldman. Depuis son lit d’hôpital, l’infirmière d’origine Néerlandaise, résidant en Israël depuis plusieurs années maintenant témoigne l’attaque violente dont elle sortit presque indemne mais en vie !

Paisiblement installée dans le bus n°78 dans le quartier d’Armon haNatziv de Jérusalem, elle voit entrer deux terroristes, l’un armé d’un couteau et l’autre d’un pistolet. Le premier vient s’asseoir en face d’elle. Soudain, les assaillants entament leur assaut macabre. Alors qu’elle se fait à plusieurs reprises poignarder par l’un des forcenés, le second se hâte de tirer dans le tas. Au total, un bilan de 2 morts et au moins 26 blessés.

Ils ont commencé à crier « Allah Akbar ». L’homme en face de moi a commencé à me poignarder avec un couteau. L’autre homme a commencé à tirer. Les gens criaient vraiment fort. C’était horrible. Je criais constamment en néerlandais : « Seigneur Jésus, Seigneur Jésus ! Aide-moi, aide-moi ! » Dès lors, il s’est enfui à l’arrière du bus.

Pour la miraculée, c’est certain ; le nom de Jésus l’a sauvé et mis en déroute son adversaire. « On craindra le nom de l’Eternel depuis l’occident, Et sa Gloire depuis le soleil levant ; Quand l’ennemi viendra comme un fleuve, L’esprit de l’Eternel le mettra en fuite. », nous dit le prophète Esaïe. [Esaïe 59 : 19]

Pour lire la suite cliquez ici